Les voeux de Monsieur Lagier, Maire de Piscop

A la salle des Blés Mûrs, le 13 janvier 2014,vous étes venus nombreux, pour écouter les voeux de Monsieur Lagier, Maire de Piscop.

"Monsieur le Député, Monsieur le Conseiller Général, mes collègues Maires, Mesdames Messieurs les élus, les Autorités Civiles et Religieuses, Madame l’Inspectrice d’Académie, Madame la Directrice et les Enseignants, Monsieur le Proviseur, Monsieur le Principal, Mesdames et Messieurs les Entrepreneurs et Commerçants, Mesdames et Messieurs des Associations, chers amis Mesdames et Messieurs, vous Piscopiens et ma famille.

C’est avec beaucoup de plaisir que la municipalité et moi-même nous vous accueillons ce soir pour cette traditionnelle cérémonie des vœux. Mes souhaits de bonne année, de bonne santé, de réussite dans les projets vont à chacun de vous, à vos familles, vos entreprises ainsi qu’à l’ensemble de la population.

Cette nouvelle année 2014 sera marquée par un renouvellement municipal et intercommunal et pour cette raison je dois faire preuve de neutralité et de sobriété comme l’impose la loi électorale, d’autant et je pense que ce n’est pas un scoop, que je me représenterai à vos suffrages en mars. « Ce n’est pas les RTT mais le RTP : Restriction du Temps de Parole ». Donc simplement quelques informations :

• Fin de la 1ère partie des travaux de la Mairie qui nous permet d’avoir enfin une salle de mariage et une salle de réunion avec une plus grande possibilité d’accueil et accessibilité aux handicapés.

• L’ancienne maison du cantonnier dont la rénovation est presque terminée (uniquement avec nos deux agents techniques et le savoir de Bernard de Waele).

• Démolition de l’ancienne salle des fêtes et de l’ancienne maternelle (ces deux bâtiments devenaient trop dangereux).

Ce soir je ne m’étendrais pas sur la crise financière, mais le budget de l’Etat sur les dotations aura une baisse historique et nous devons faire face à cette difficulté et nous adapter pour ne pas augmenter la pression fiscale.

• C’est pour cette raison que la micro crèche projetée a du être provisoirement abandonné (devis trop haut à l’endroit où nous l’avions prévu, trop de génie civil).

• Dans les informations importantes, l’affaire dite « Château Vert » pour simplifier. L’année dernière je vous avais signifié l’épée de Damoclès que la commune avait au-dessus d’elle, et bien le verdict a été rendu le 13 décembre 2013 par le Conseil d’Etat qui bien qu’il condamne la commune de Piscop, ramène l’indemnité due à de plus justes proportions 100 000€ et sanctionne l’appréciation de la Cour d’Appel de Versailles qui avait retenu une somme stratosphérique 1 594 915€.   

Je ne ferai aucun commentaire sur cette décision de justice mais parfois il est difficile de comprendre. Le principal étant que le plus dangereux de la somme soit définitivement écarté, ouf ! Merci à Ghislaine Camus et à James Debaisieux, et je vous rassure cette somme était provisionnée au budget.

• Autre information de taille, l’arrivée de la fibre optique sur tout notre village qui sera opérationnelle avant la fin de l’année. Enfin du haut débit dix fois plus rapide que ceux de l’ADSL. Cela ne manquera pas d’améliorer notre vie quotidienne et j’en profite pour remercier la Communauté de Communes qui a porté ce projet.

Comme j’aime à le répéter notre village est une grande famille et un grand merci à ceux qui le font vivre : les enseignants, les commerçants, les associations, le personnel communal, la gendarmerie, les pompiers et tous les bénévoles qui nous aident toujours avec efficacité et sourire, et grâce à vous toutes ces rencontres festives donnent une attractivité à notre village.

Je remercie également le personnel de la Communauté de Communes pour leur action sur notre territoire.

J’ai tendance à oublier que je suis en restriction de temps de parole. Je veux souligner que tout ce travail que j’ai rappelé, reste une œuvre collective associant l’énergie et les compétences des conseillers municipaux, des adjoints et de l’ensemble des services que je remercie car « aucun de nous agissant seul ne peut réussir ».

Je souhaite aussi avoir une pensée particulière pour les plus démunis de notre village, celles et ceux qui sont seuls et qui n’ont pu se déplacer ce soir, pour les administrés et amis qui nous ont quittés.

Merci également à mon épouse qui accepte mes engagements.

L’équipe municipale et le personnel communal se joignent à moi pour vous renouveler à tous une bonne et heureuse année 2014.

Et je terminerai par une citation qui m’a fait sourire « Certains hommes parlent pendant leur sommeil, il n’y a guère que les conférenciers ou les parlementaires pour parler pendant le sommeil des autres » Et pour vous éviter cela je vous invite au buffet et à la dégustation du foie gras préparé par Madame Bachy dont la réputation dépasse notre territoire.

Merci à tous de votre présence. "

Christian Lagier, Maire de Piscop