Ça bouge du côté de la fibre optique !

fibre optique

Le calendrier reste encore imprécis mais l’opérateur Orange a dores et déjà débuté les travaux sur Bouffémont et Piscop, avec plus de 9 mois de retard sur le calendrier prévisionnel.

Près de 20% des logements de la CCOPF seront couverts lors de cette 1ère phase de travaux, ce qui représente 4200 logements, pavillons et immeubles confondus.

Le plan d’aménagement du Très Haut Débit (THD), adopté par le département en 2012, prévoit que tous les habitants de la CCOPF bénéficient d’un accès à la fibre optique d’ici 2020. Sur les communes de Bouffémont, Domont, Ézanville, Moisselles, Piscop et Saint-Brice-sous-Forêt, c’est l’opérateur Orange qui est en charge de déployer le très haut débit sur ses fonds propres, tandis que sur Attainville, le déploiement du THD sera réalisé dans le cadre d’une délégation de service public.

Les quartiers concernés

Sur Bouffémont, le déploiement de la fibre est actuellement en cours sur les quartiers des Hauts Champs, et une partie des Maréchaux, Ormes et Saules ainsi que le quartier de la gare. Les travaux ont démarré en février 2015, avec la pose de trois armoires et devraient prendre fin à l’été 2015. Le début de la commercialisation des offres internet auprès des fournisseurs d’accès, interviendra 3 mois après la fin des travaux, soit courant octobre, afin de respecter une période réglementaire de gel commercial.

Des travaux de déploiement seront également opérés dans les communes de Moisselles, Piscop et dans certains quartiers de Saint-Brice-sous-Forêt. Ces travaux doivent être finalisés d’ici fin 2015. Mais, la commercialisation de la fibre avec raccordement à votre logement ne débutera qu’en 2016 pour les premiers résidents. Ces travaux de fibrage couvrent intégralement les communes de Moisselles et de Piscop et 29% des foyers saint-briciens. Sur Domont, le projet de déploiement est en cours d’élaboration et devrait être communiqué prochainement. Ezanville et Attainville ne feront l’objet d’aucun déploiement en 2015.